Édito d'été 2016

Lorem ipsum dolor sit amet

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

De Soeur Monique Giraud...

 

"Le septième jour, Dieu avait achevé l’œuvre qu’Il avait faite. Il SE REPOSA le 7ème jour de toute l’œuvre qu’Il avait faite". (Gn. 2, 2)

"…Pendant six jours tu travailleras et tu feras ton ouvrage, mais le septième jour est le JOUR DU REPOS, sabbat en l’honneur du Seigneur ton Dieu : tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils…" (Ex 20, 9-11)

"Il leur dit : « Venez à l’écart dans un endroit désert, et REPOSEZ-VOUS un peu." (Mc. 6, 31)

Nous pourrions poursuivre avec les psaumes…

Quel est donc ce repos dont nous parle le Bible ?

"Je n’aime pas, dit Dieu, ceux qui ne se reposent pas… je leur en veux même un peu… c’est qu’ils ne me font pas confiance."

Pour nous, que l’on s’éloigne ou non, "Repos" est très souvent synonyme de vacances ; dès le mois de mai on aspire aux vacances pour se reposer, pour laisser de côté le travail "professionnel". Souvenons-nous que les vacances se sont développées avec les Congés Payés en 1936 !

Si Dieu lui-même s’est reposé (le septième jour) c’est bien que cela est nécessaire pour refaire nos forces, pour prêter attention à notre corps, le temple de Dieu, pour tenir à l’écart dans un endroit désert, sinon comment "souffler", comment "faire le point" ?

Pour les apôtres aussi semble-t-il le stress était présent : beaucoup de monde allait,  venait, repartait… "ils n’avaient pas le temps de manger" ! Ils n’avaient pas le temps… je n’ai pas le temps, voilà bien le maître-mot pour nous aussi ! Comme les apôtres le travail, les soucis, le service, le téléphone, les RV, nous assaillent : je n’ai pas le temps !

Cependant, si nous avons la chance et la volonté, même sur place, de pouvoir rompre totalement avec l’ordinaire de notre vie, pour nous re-poser, pour nous nourrir spirituellement, pour nous re-construire corporellement et spirituellement, pour faire silence tout simplement, combien nous reviendrons à nos "frères" à nos amis, voisins, collègues…différents parce que nous aurons pris le temps de lâcher prise pour nous recevoir du Père.

"Je n’aime pas, dit Dieu, ceux qui ne se reposent pas… je leur en veux même un peu… c’est qu’ils ne me font pas confiance."

Après des semaines et des mois de contraintes, de stress, il est bon pour chacun de bénéficier d’un vrai temps de repos.

Alors sur place, ou en déplacement,

Bonnes Vacances à Tous et à Chacun !!!

 

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+