Le village des familles

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

Le Festival des familles 2019 s'est tenu du 11 au 13 octobre à Bordeaux. Voici un aperçu de la part de deux participants venus de notre secteur pastoral.

 

Oui, il faisait bon, ce samedi après-midi, 13 octobre, de se retrouver sur les Allées de Tourny, pour rencontrer tant d'amis de nombreux groupes, mouvements et services de notre famille diocésaine. Et c'était en pleine ville, au milieu de ce centre de Bordeaux si rempli de monde, en ce samedi ensoleillé : touristes, visiteurs, foule des passants, manifestants...

Peut-être que, dans l’enclos, sécurisé évidemment, nous pouvions avoir l'impression de rester un peu entre nous.. Mais, justement, en retrouvant tant d'amis, en parlant avec les uns et les autres des mouvements qui se rattachent à la pastorale familiale, nous pouvions faire des découvertes, à travers les témoins bien présents, tant des mouvements éducatifs, que des associations diverses qui défendent et promeuvent la famille. Et les familles étaient là, heureuses. Les jeunes dans les allées du Village et dans les stands en témoignaient. Il y avait au cœur de ce Village provisoire, la tente de la prière, et, près de l’entrée, un mur d’escalade où les plus jeunes, bien encadrés, montaient sans peur et avec allégresse vers le haut. Bravo !

C'est un grand encouragement, durant ce mois missionnaire, que tous ces témoignages dans ce Village (et aussi dans d'autres lieux) qui nous font apercevoir la vitalité de votre Église, en continuant à progresser dans les projets missionnaires.

D.B.

 

Festival des famille 02

 

Je suis allée faire un tour hier après-midi, me sentant à dire vrai que peu concernée, n'ayant plus d'enfants, mais un peu curieuse tout de même .

Ce que j'ai vu? En toute simplicité:

 - du monde à tous les stands, toutes générations confondues, des jeunes et des moins jeunes, des scouts, des ados

 - à l'entrée, un mur d'escalade faisait la joie des enfants

- des 6 pôles , aucun n'était vide. Il y avait des ateliers proposés d'une 1/2 h (je n'y suis allée à aucun…). 

- Le pôle "écoute et accompagnement" m'a paru bien occupé par des personnes seules.

- la librairie de Beaulieu avait bien achalandé son stand qui peut donner des idées de cadeaux pour Noël pour tous, petits et grands, des livres de spiritualité, de théologie ou de vie de saints ou autres. Elle avait aussi proposé une très belle exposition de photos de Yann  Arthus Bertrand avec un commentaire de sa part qui illustrait Laudato si avec un extrait correspondant. Magnifique exposition qui fait réfléchir.  

- un beau reposoir a été installé pour un temps d'adoration et au fond, sous la même tente, un prêtre confessait.

 J'y suis restée un bon moment et j'ai pu voir pas mal de personnes qui venaient adorer le Seigneur dans le plus grand silence alors qu'à l'extérieur, le bruit régnait. De jeunes enfants de 3, 4 ans se sont assis avec les parents tout proches qui n'avaient pas besoin de demander le silence, un groupe de classe de 6ème accompagné d'un jeune prêtre est venu remercié leur Seigneur et sont repartis dans le silence, un enfant de 8 ou 9 ans a déposé au pied de l'autel un cadeau à Jésus: une pomme de pin qu'il avait agrémentée, une petite fille de 4 ans a fait un dessin pour Jésus. Ce qui m'a impressionnée, c'est de voir ces enfants qu'ils aient 3 ou 4 ans, ou 10 ans garder le silence. Deux jeunes femmes animaient par le chant et la guitare quelques chants de temps en temps en laissant place à l'intimité avec le Seigneur.

M.-T. C.

 

Festival des famille 03

 

Pour voir d'autres images du festival, cliquez ici

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+