Prière au quotidien Mois de janvier 2019

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

“N'importe quelle prière vaut mieux que l'absence de prière. C'est une façon de reconnaître la puissance de Dieu, et c'est à mon avis une façon de le louer.” (De Elie Wiesel / Entretien avec Antoine de Gaudemar - Octobre 1983)

 

Mardi 1er janvier : Sainte Marie Mère de Dieu (solennité) : Ga 4, 4-7

« Lorsque les temps furent accomplis, Dieu a envoyé son Fils, il est né d’une femme. »

Marie, en Toi se réalise la Promesse ; elle s’accomplit en nous donnant Jésus qui assume en lui l’humanité tout entière pour la sauver. Bénie soit ton humanité préservée du péché ! Bénie soit ta féconde virginité !

Sainte Mère de Dieu, modèle de l’Eglise Universelle, garde-nous de l’incrédulité !

Mercredi 2 janvier : Saints Basile le Grand et Grégoire de Naziance : 1 Jn 2, 22-28

« Celui qui refuse le Fils se sépare du Père et celui qui reconnaît le Fils trouve en même temps le Père. »

Jésus Christ, Toi qui es le Chemin, la Vérité et la Vie, guide nos pas vers le Père ; que nos vies offertes nous ouvrent l’accès au mystère de la Trinité d’Amour !

Jeudi 3 janvier : Le Saint Nom de Jésus ; Sainte Geneviève : Jn 1, 29-34

[Comme Jean Baptiste voyait Jésus venir vers lui, il dit : « voici l’agneau de Dieu qui enlève le péché du monde. »]

Jésus, que ton Saint Nom soit béni : d’être venu dans la fragilité et la beauté d’un petit agneau
et d’avoir consenti à donner ta vie pour nous sauver.
A Toi, haute Gloire et Puissance éternelle !

Vendredi 4 janvier : Férie : Jn 1, 19-28

[Jésus … voyant qu’ils s’étaient mis à le suivre, leur dit : « Que cherchez-vous ? » Ils répondirent : « Rabbi … où demeures-tu ? » Il leur dit : « venez et vous verrez. » Ils allèrent donc, ils virent où il demeurait, et ils demeurèrent auprès de lui.]

Seigneur Jésus, en ce temps de Noël, tu nous invites à venir à l’écart pour te contempler, image du Dieu invisible, agissant dans l’épaisseur de nos vies. Que, fortifiés par ton amour, nous sachions témoigner de ta Bonne Nouvelle auprès de nos frères qui ne te connaissent pas !

Samedi 5 janvier : Férie : Jn 1, 43-51

[Jésus regarda Nathanaël qui venait à lui et il dit à son propos : « Voici un véritable Israëlite en qui il n’est point d’artifice. » « D’où me connais-tu ? » lui dit Nathanaël ; et Jésus de répondre : « avant même que Philippe ne t’appelât … je t’ai vu. »]

Seigneur Jésus, tu connais mes faiblesses, mes péchés, tu me connais jusqu’au fond de l’âme ; tu me regardes d’un regard d’amour infini et tu m’appelles à te suivre. Seigneur, humblement je m’abandonne à Toi avec toutes mes imperfections. Donne-moi ton Esprit Saint pour t’aimer de tout mon cœur et mettre ma confiance en Toi.

Dimanche 6 janvier : Epiphanie (Solennité) : Mt 2, 1-12

« A la vue de l’astre, les mages éprouvèrent une très grande joie. Entrant dans la maison, ils virent l’enfant avec Marie, sa mère, et se prosternant, ils lui rendirent hommage ; ouvrant leurs coffrets, ils lui offrirent, en présent, de l’or, de l’encens et de la myrrhe. »

En ce temps de Noël, comme les mages venus de loin, et avec toute l’Eglise, nous exultons de joie et de reconnaissance en contemplant l’Enfant avec Marie sa mère, le sauveur de toute l’humanité. Que ton Eglise, fidèle à sa mission, renouvelle dans le Christ la communauté humaine pour en faire ta famille ! Que chacun de tes enfants soit un artisan de paix pour que ton règne vienne !

Lundi 7 janvier : Saint Raymond de Penyafort : Mt 4, 12-17.23-25

« Convertissez-vous car le royaume des Cieux est tout proche. »

Seigneur Jésus, aide-moi à comprendre au profond de mon cœur que le Royaume des Cieux auquel tu m’appelles est tout proche, car il est réel dès ici et maintenant. Que mon âme s’ouvre aujourd’hui à ton Amour et ta Miséricorde pour te suivre malgré les soucis de la vie et les tentations de désespoir ou d’indifférence !


Mardi 8 janvier : Férie : Mc 6, 34-44

« Il fut saisi de compassion envers eux, parce qu’ils étaient comme des brebis sans berger. »

Seigneur Jésus, je crois que tu n’es pas un Dieu lointain et sans pitié. Au contraire, les torrents d’amour débordant de ton cœur se déversent sur ma pauvre humanité. Et cet amour qui se traduit en dons pour nous n’est pas uniquement spirituel, mais couvre tous les aspects de ma vie, y compris les plus matériels que peux te confier aujourd’hui.

Mercredi 9 janvier : Férie : Mc 6, 45-52

[« Confiance, c’est moi, n’ayez pas peur ! » Ils étaient au comble de la stupeur, car ils n’avaient rien compris au sujet des pains : leur cœur était endurci. »]

Seigneur Jésus, au milieu de la nuit de mon angoisse, tu m’appelles à ne pas avoir peur. Mais, souvent, il m’arrive de ne pas t’entendre, ou de ne pas voir les signes que tu m’adresses sur mon chemin de vie. Esprit Saint, donne-moi le don de la Sagesse, que je sache relire ma vie avec les yeux de la Foi !

Jeudi 10 janvier : Férie : Lc 4, 14-22

« Aujourd’hui s’accomplit ce passage de l’Ecriture que vous venez d’entendre. »

Avec Toi Jésus, Dieu a pris visage et manières de faire nouvelles. Il ne cesse de se manifester. Aujourd’hui, quand nous ouvrons le livre Tu parles à chacun de nous : Tu es là. Comment recevons-nous Ta parole ? comme une histoire ? une morale ? ou un accomplissement en Toi, Jésus de Nazareth ? Seigneur, aide-nous à y voir clair !

Vendredi 11 janvier : Férie : 1 Jn 5, 5-13

« Mes bien-aimés, qui donc est vainqueur du monde ? N’est-ce pas celui qui croit que Jésus est le Fils de Dieu ? »

Si nous croyons que suivre Jésus c’est posséder la Vie, nous porterons un autre regard sur le monde. Si nous regardons le monde avec le regard de Dieu, nous contribuerons à le sauver avec les talents qui nous sont donné …
Seigneur, donne-nous la faculté de voir autrement et de modifier notre comportement pour mieux accueillir et pour consolider notre FOI !

Samedi 12 janvier : Férie : Jn 3, 22-30

« Lui, il faut qu’il grandisse ; et moi, que je diminue. »

Saint Jean-Baptiste, Tu es toute la vocation de l’Eglise et donc notre vocation. Que ta vocation se prolonge en chacun de nous ! Livre-nous le secret de Ta joie !
Seigneur, aide-nous à reconnaître Jésus au milieu de nous, à nous retirer non dans l’ombre mais dans le rayonnement de ta lumière, à nous convertir, car le Royaume des Cieux est proche !

Dimanche 13 janvier : Baptême du Seigneur (fête) ; 1er dimanche du Tps Ordinaire ; Saint Hilaire : Lc 3, 15-16.21-22

« Comme Jésus priait, après avoir été baptisé, le ciel s’ouvrit. »

Par le baptême nous devenons Tes enfants bien-aimés, Seigneur, et tu nous envoies Ton Esprit de Sainteté à chaque fois que nous t’en prions. Merci Seigneur de nous avoir tant aimés en nous envoyant Ton Fils Jésus Christ pour nous sauver !

Lundi 14 janvier : Férie : Mc 1, 14-20

« Convertissez-vous et croyez à l’Evangile. »

Comme les premiers apôtres, sachons suivre le Christ quand il nous appelle à lâcher les filets qui nous retiennent dans les affaires de ce monde !

Mardi 15 janvier : Saint Rémi : Ps 8

« Tu l’établis (l’homme) sur les œuvres de tes mains, tu mets toutes choses à ses pieds. »

Tout ce que nous sommes, nous Te le devons. Seigneur, donne-nous de Te glorifier à travers nos actions et de ne pas en tirer orgueil !

Mercredi 16 janvier : Férie : Mc 1, 29-39

[Jésus sortit dans un endroit désert. Là il priait … ses compagnons … lui dirent : « tout le monde te cherche. »]

Seigneur Jésus, au XXIème siècle encore, les hommes te cherchent et se réfugient souvent dans de faux substituts matériels ou techniques. Toi, avant de répondre aux hommes, tu te rendais auprès de ton Père. Aide-nous à toujours donner la priorité à ces moments d’abandon et d’adoration pour nous exposer à la lumière de Dieu avant de retrouver la vie quotidienne !

Jeudi 17 janvier : Saint Antoine : He 3, 7-14

« Frères, veillez à ce que personne d’entre vous n’ait un cœur perverti par l’incrédulité au point d’abandonner le Dieu vivant. »

Qui d’entre nous ne souffre de voir un des siens s’éloigner de Toi, Seigneur ? Pourtant ta volonté est que les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité. Seigneur, aide-nous à offrir nos journées en union à Ton sacrifice pour la gloire de Dieu et le salut du monde.

Vendredi 18 janvier : Férie : Mc 2, 1-12

[Pour que vous sachiez que le Fils de l’homme a le pouvoir de pardonner les péchés sur la terre, je te l’ordonne : « Lève-toi ! »]

Seigneur Jésus, tu veux nous montrer que porter le poids de nos péchés est pire que d’être paralysé sur un brancard. Toi qui as porté sur la croix toutes nos misères, aide-nous à les reconnaître souvent et à t’en demander pardon pour nous entendre dire aussi : « lève-toi et marche ! »

Samedi 19 janvier : Férie : Mc 2, 13-17

[En passant, il vit Lévi, le fils d’Alphée, assis au bureau de la douane et il lui dit : « Suis-moi ! » Et, se levant, il le suivit.]

Comme pour Alphée, le Christ nous a laissé comme héritage la possibilité d’être meilleurs : Seigneur, aide-moi chaque jour à prendre en toute liberté, comme guide de mes actions, pour le bien de ma vie, l’imitation de ton fils Jésus-Christ !

Dimanche 20 janvier : 2ème dimanche du Temps Ordinaire : Saint Fabien, Saint Sébastien : 1 Co 12, 4-11

« A chacun la manifestation de l’Esprit est donnée en vue du bien commun. »

Seigneur, par le baptême j’ai reçu l’Esprit Saint qui m’unit à ton fils Jésus-Christ. Donne-moi les gestes et les paroles, l’amour et l’attention aux autres, qui me permettront d’être missionnaire et de te faire connaître à ceux que je rencontre !

Lundi 21 janvier : Sainte Agnès : He 5, 1-10

« C’est lui qui, aux jours de sa chair … après avoir été rendu parfait, il est devenu pour tous ceux qui lui obéissent, principe de salut éternel. »
« Le Verbe s’est fait chair, il a habité notre humanité. » (St Jean)

Seigneur Jésus, tu as connu ce que nous vivons d’expérience intime, incarnée. Toi qui as connu nos combats, nos faiblesses, donne-nous la force de résister à la tentation et de vivre selon ton amour ! Aide-nous à rester « cœur à cœur » avec Toi par la prière et dans l’Eucharistie !

Mardi 22 janvier : St Vincent, diacre et martyr : He 6, 10-20

« Dieu … ne peut absolument pas mentir. Cela nous encourage fortement, nous qui avons tout abandonné pour tenir fermement dans l’Espérance qui nous est proposée. »

Seigneur Jésus, pour obtenir l’héritage promis et partager un jour Ta vie dans le Royaume, nous avons abandonné bien des choses, mais pas vraiment tout. Montre-nous ce qu’il nous faut encore quitter pour Te suivre, nous T’en prions !

Mercredi 23 janvier : Férie : He 7, 1-17

[Melkisédek porte un nom qui veut dire « roi de justice » ; de plus, il était roi de Salem, c’est-à-dire « roi de paix … Tout cela le fait ressembler au Fils de Dieu.]

Seigneur Jésus, roi de justice et de paix, Toi le pauvre, l’obéissant, le serviteur humble et doux, aide-nous à T’imiter pour être des artisans de paix dans nos familles, nos lieux de vie, nos communautés ! Aie pitié de nous !


Jeudi 24 janvier : Saint François de Sales : Ps 39

[Tu ne voulais ni offrande, ni sacrifice. Tu as ouvert mes oreilles. Tu ne demandais ni holocauste, ni victime, alors j’ai dit : « Voici, je viens. » Dans le livre est écrit pour moi ce que Tu veux que je fasse.]

Père infiniment bon, Tu ne nous demandes pas d’actions extraordinaires, mais d’imiter Jésus dans la monotonie des tâches quotidiennes, soutenus par la méditation de l’Ecriture et l’Eucharistie. Béni sois-tu !

Vendredi 25 janvier : Conversion de Saint Paul : Ac 9, 1-22

« Je suis Jésus, c’est moi que tu persécutes. »

Oui, Seigneur, tu apparais à Paul sur le chemin de Damas, il reste ébloui jusqu’à perdre la vue, par ton apparition, et son cœur est bouleversé … Je te persécute moi aussi par mon péché, alors donne-moi de voir Ta lumière et de laisser mon cœur s’emplir de Toi, chaque matin !

Samedi 26 janvier : Saints Timothée et Tite : 2 Tm 1-8

« Car ce n’est pas un esprit de peur que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d’amour et de maîtrise de soi … »

Oui, Seigneur, Paul rappelle en tout temps que Dieu reste à nos côtés tout au long de notre vie. Donne-moi, Foi, Force, Amour fraternel, afin que dans les jours les plus douloureux je demeure dans l’Espérance et agisse avec courage !

Dimanche 27 janvier : 3ème dimanche du Temps Ordinaire : Sainte Angèle Mérici : Lc 1, 1-4

« Plusieurs ont entrepris de composer un récit des évènements qui se sont accomplis parmi nous, tels que nous les ont transmis ceux qui dès le début furent les témoins oculaires et sont devenus les serviteurs de la Parole. »

Seigneur, fais que la communion d’amour et de vérité de ton Fils Jésus, à Toi Dieu et à tous les témoins vivants de cet évangile conduisent les chrétiens du 21ème siècle dans la Foi et le partage d’un amour fraternel !

Lundi 28 janvier : Saint Thomas d’Aquin : Mc 3, 22-30

[« Mais si quelqu’un blasphème contre l’Esprit Saint, il n’aura jamais de pardon. Il est coupable d’un péché pour toujours. » Jésus parla ainsi parce qu’ils avaient dit : « il est possédé par un esprit impur. »]

Ô très doux enfant Jésus qui, pour notre salut éternel es descendu des splendeurs du Père, Verbe fait chair qui as pris la forme d’un esclave, aie pitié de nous ! Jésus, doux et humble de cœur, rends nos cœurs semblables au Tien, Amen ! (d’après la neuvaine à l’enfant Jésus de Prague).

Mardi 29 janvier : Férie : He 10, 1-10

[En entrant dans le monde, le Christ dit : « tu n’as voulu ni sacrifice, ni offrande, mais tu m’as formé un corps. Tu n’as pas agréé les holocaustes ni les sacrifices pour le péché ; » alors j’ai dit : « me voici, je suis venu mon Dieu, pour faire Ta Volonté. »]

Ô très doux enfant Jésus, qui, par ton nom aussi bien que par ton sang, as été proclamé Sauveur du monde, aie pitié de nous ! Jésus, doux et humble de cœur, rends nos cœurs semblables au Tien, Amen ! (d’après la neuvaine à l’enfant Jésus de Prague).

Mercredi 30 janvier : Férie : Ps 109

« Domine jusqu’au cœur de l’ennemi. »

Ô très doux enfant Jésus, qui as été révélé aux rois Mages par l’étoile leur servant de guide, et qui as reçu sur le sein de Ta Mère leurs adorations et leurs présents mystérieux (l’or, l’encens et la myrrhe), aie pitié de nous !
Jésus, doux et humble de cœur, rends nos cœurs semblables au Tien, Amen ! (d’après la neuvaine à l’enfant Jésus de Prague).

Jeudi 31 janvier : Saint Jean Bosco : Mc 4, 21-25

« Car rien n’est caché, sinon pour être manifesté ; rien n’a été gardé secret, sinon pour venir à la clarté. »

Ô très doux enfant Jésus, conduit à l’âge de douze ans à Jérusalem, cherché par tes parents avec tant de douleur et retrouvé trois jours après avec une grande joie au milieu des docteurs, aie pitié de nous !
Jésus, doux et humble de cœur, rends nos cœurs semblables au Tien, Amen ! (d’après la neuvaine à l’enfant Jésus de Prague).

 

Pour télécharger la feuille de prières, cliquez ici

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+