Prière au quotidien mois de Juillet 2019

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

Ô Marie, notre mère, prie pour nous aujourd’hui, toi qui nous garde près de ton Fils, toi qui guide nos pas vers lui à travers ce temps de vacances.

 

Lundi 1er juillet : Férie : Mt 8, 18-22

« Le Fils de l’Homme n’a pas d’endroit où reposer sa tête. »

A la lumière de ta Résurrection, nous saisissons que tu ne reposes pas dans un lieu géographique mais dans le cœur de l’homme. Que soient bénis tous les visages que nous croisons, surtout les plus défigurés, qui sont les véritables icônes du Christ.

Mardi 2 juillet : Férie : Mt 8, 23-27

« Pourquoi avoir peur, homme de peu de foi ? »

Seigneur, nous vous demandons de convertir le trouble et la tempête de nos peurs en abandon confiant et paisible en votre miséricorde.

Mercredi 3 juillet : Saint Thomas (fête) : Jn 20, 24-29

« Avance ta main, et mets-la dans mon côté. »

Oui Seigneur, nous aimerions avancer nos mains vers Toi pour te toucher, mais Toi tu préfères nous toucher par ta bonté et ton pardon qui coulent de ton côté ouvert.

Jeudi 4 juillet : Férie : Sainte Elisabeth du Portugal : Mt 9, 1-8

[Voici qu’on lui amenait un paralysé étendu sur une civière. Voyant leur foi, Jésus dit au paralysé : « Confiance, mon fils, tes péchés sont pardonnés… » Il (Jésus) dit alors au paralysé : « Lève-toi, prends ta civière et va dans ta maison. » L’homme se leva et s’en alla dans sa maison.]

Avec une grande tendresse, Seigneur Jésus, tu nous invites à la confiance en toi et à accueillir par ton pardon qui, par ta mort et ta résurrection, nous délivre des chaînes du péché et nous ouvre à la vérité qui nous rend libres. Loué sois-tu !

Vendredi 5 juillet : Férie : Saint Antoine-Marie Zaccaria : Mt 9, 9-13

[Comme il s’en allait, Jésus vit en passant, assis au bureau des taxes,un homme qui s’appelait Matthieu. Il lui dit : « Suis-moi. » Il se leva et le suivit.]

Chaque matin, Seigneur Jésus, tu m’appelles comme tu as appelé Matthieu. Donne-moi la grâce d’entendre ton appel pour me lever et te suivre de tous mon cœur, comme Matthieu, à la rencontre de mes frères !

Samedi 6 juillet : Férie : Sainte Maria Goretti : Mt 9, 14-17

« On ne met pas du vin nouveau dans de vieilles outres ; sinon les outres éclatent, le vin se répand et les outres sont perdues. On met au contraire le vin nouveau dans des outres neuves et l’un et l’autre se conservent. »

Seigneur Jésus, tu nous donnes un commandement nouveau : « Comme je vous ai aimés, aimez-vous les uns les autres. » (Jn 13, 34) Cœur eucharistique de Jésus, doux et humble, fais que mon cœur soit semblable au tien, car sans toi, je ne peux rien !

*** Dimanche 7 juillet : 14ème dimanche du Temps Ordinaire : Férie : Lc 10, 1-12.17-20


« Ne vous réjouissez pas parce que les esprits vous sont soumis ; mais réjouissez-vous parce que vos noms se trouvent inscrits dans les cieux. »

 

Oui, Seigneur, ce qui fait ma dignité de fils de Dieu, ce n’est pas ce que je fais, même en ton nom, c’est avant tout le fait que tu m’aimes d’une façon tellement unique que mon nom est déjà inscrit dans les cieux. Donne-moi de croire que ton Amour m’a déjà sauvé, dès lors que je l’accueille.


Lundi 8 juillet : Férie : Mt 9, 18-26
[« Ma fille est morte à l’instant ; mais viens lui imposer la main, et elle vivra. » Si je parviens seulement à toucher son vêtement, je serai sauvée.]

Ô mon Dieu, donne-moi d’être sûr de ton Amour unique pour moi, sans préjuger de ce que tu feras, mais en étant certain que Tu viendras combler mon coeur et me sauver de mon péché.

 

Mardi 9 Juillet ; S. Augustin Zhao Rong, prêtre, et ses compagnons, martyrs : Mt 9, 32-38

 

« Voyant les foules, Jésus fut saisi de compassion envers elles parce qu’elles étaient désemparées et abattues comme des brebis sans berger. » 

Seigneur, je suis parfois un peu désemparé par le monde dans lequel je vis, par les scandales de ton Eglise et par ma propre faiblesse. Donne-moi de croire à ta compassion pour ton peuple, et au fait que tu appelleras des bergers pour nous guider dans ces temps difficiles.

 

Mercredi 10 juillet : Férie : Mt 10, 1-7

« Avant d’être envoyés, les apôtres ont été appelés et choisis. »

Seigneur, aide-moi à prendre conscience que je suis envoyé comme les 1ers disciples, comme apôtre en mission pour chercher les brebis perdues car tu m’as choisi et tu m’appelles sans cesse.

Jeudi 11 Juillet 2019 : Saint Benoît, fête en Europe : Mt 19, 27-29

« Voilà que nous avons tout quitté pour te suivre, alors qu’est ce qu’il y aura pour nous ? »

Seigneur, pour que je sois un bon messager de la paix, aide-moi à trouver cette pauvreté du cœur qui me rend libre pour Toi seul. Permets-moi de me débarrasser de tout ce qui m’alourdit pour mieux donner, donc mieux aimer.

Vendredi 12 Juillet 2019 : Férie : Mt 10, 16-23

« Ne vous tourmentez pas pour savoir ce que vous direz, ni comment vous le direz, car ce n’est pas vous qui parlerez, c’est l’Esprit de votre Père qui parlera en vous. »

Seigneur, donne-moi l’Esprit de vérité pour qu’il me guide vers la vérité tout entière. Qu’il me donne la force d’annoncer ta parole sans crainte.

Samedi 13 juillet : Saint Henri : Mt 10, 24-33

« Ne craignez pas ceux qui tuent le corps »

"N'ayez pas peur" nous répétait St-Jean-Paul II ! Que notre seule crainte, Seigneur, soit de te déplaire ! 

 

*** Dimanche 14 juillet : 15ème dimanche du Temps Ordinaire : Saint Camille de Lellis : Lc 10, 25-37

 

« Qui est mon prochain ? »

Bien trop souvent nous fermons les yeux devant le miséreux qui se trouve à notre porte. Ouvre nos cœurs, Seigneur, pour que notre prochain ne nous laisse pas indifférents, que nous puissions compatir à sa misère.

 

Lundi 15 juillet : Saint Bonaventure : Mt 10, 34 à 11, 1

 

« Je ne suis pas venu apporter la paix, mais le glaive. »

Ta justice, Seigneur, est droite comme l'épée à 2 tranchants ! Toi seul est l'amour véritable et donne-nous de Te servir toujours en premier.

 

Mardi 16 juillet : Férie : Notre Dame du Mont Carmel : Mt 11, 20-24

 

« Malheureuse es-tu Corazine ! Malheureuse es-tu Bethsaïde ! »

 

Est-ce que nos villes du XXIème siècle ont moins à craindre que Corazine ou Bethsaïde ? Le péché des hommes est toujours là, bien présent dans notre pays redevenu terre de mission et que nous confions à ta miséricorde. Seigneur, vois aussi les efforts déployés par tant des tiens pour revenir à toi. Affermis-nous pour faire nôtre cet élan missionnaire pour sauver le monde !


Mercredi 17 juillet : Férie : Ex 3, 1-12

 

« Moïse … je suis le Dieu de ton Père, Dieu d’Abraham, Dieu d’Isaac, Dieu de Jacob. »

 

Père, tu as voulu te révéler à Moïse dans le buisson ardent. Révèle-toi à nous tous qui te cherchons couvent à tâtons comme de petits enfants qui font confiance à leur Père et te remercient d’avoir envoyé ton Fils qui nous as dévoilé quelques secrets, mais la route est longue encore. Un jour tu nous combleras, mais ne cesse pas de nous attirer à toi !

 

Jeudi 18 juillet : Férie : Mt 11, 28-30

 

« Venez à moi, vous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi je vous procurerai le repos. »

 

Qu’il est doux Seigneur, de savoir que tu nous appelles à nous confier à Toi, à déposer nos soucis, sûrs que tu nous donneras la force nécessaire, que ta grâce est là, et qu’elle nous suffit. Mais ne lâchons pas ta main !

 

Vendredi 19 juillet : Férie : Ps 115

« Comment rendrai-je au Seigneur tout le bien qu’il m’a fait ? J’élèverai la coupe du Salut, j’appellerai le nom du Seigneur. »

Oui, Seigneur, tu t’es incarné en Ton Fils Jésus, tu as pris notre condition d’homme ! Jésus est mort pour nous, mais tu l’as ressuscité ! Il a vaincu la mort ! C’est tout le sens de notre Foi. Merci pour cette Espérance qui nous guide vers Toi et notre Vie Eternelle !

 

Samedi 20 juillet : Saint Apollinaire : Ps 135

« Alleluia, Rendez grâce au Seigneur car il est bon, car éternel est son amour ! »

 

Il est bon de te rendre grâce Seigneur, par Jésus-Christ ton fils notre Seigneur. C’est en lui et avec lui que nous sommes passés de la mort à la vie. Souviens-toi de notre faiblesse ! Ne cesse pas de guider ton Eglise et donne-nous le pain dont nous avons besoin pour avancer à ta rencontre !

 

*** Dimanche 21 juillet : 16ème dimanche du Temps Ordinaire : Saint Laurent de Brindisi : Ps 14

« Seigneur, qui séjournera sous ta tente ? Il ne fait pas de tort à son frère et n’outrage pas son prochain. L’homme qui fait ainsi demeure inébranlable. »

 

Que cette parole semble s’appliquer dans notre époque pleine de désordres et de perversion ! Garde-nous dans la Foi, Seigneur, qu’en dehors de Toi rien n’est vrai, rien n’est bon, et que ceux qui disent : « pas de Dieu » vont à leur perte. Guéris ton Eglise, fais que le peuple des pécheurs pardonnés t’invoque dans la joie !

 

Lundi 22 juillet : Sainte Marie Madeleine, fête : Jn 20, 1-18

[Marie Madeleine restait dehors à pleurer … Jésus lui demande : « Femme, pourquoi pleures-tu ? » … « Cesse de me retenir, va plutôt vers mes frères … »

« Toute la nuit j’ai cherché celui que mon cœur aime … Je l’ai saisi, je ne lâcherai plus. » - Ct 3, 1-4

 

Sainte Marie Madeleine, tu as été trouvée et guérie par Jésus et tu t’es attachée à lui pour toujours. C’est pour moi que tu as été choisie pour annoncer aux apôtres la Résurrection. Demande pour nous cette foi brûlante qui nous poussera à annoncer Jésus Sauveur à nos frères !

 

Mardi 23 juillet : Sainte Brigitte, fête en Europe : Lc 2, 36-38

« Anne … était fort avancée en âge … Elle ne quittait pas le temple … elle louait Dieu et parlait de Jésus à tous ceux qui attendaient la délivrance de Jérusalem. »

 

Comme Anne la prophétesse, bienheureuse Brigitte, Sainte Patronne de l’Europe, vous avez passé votre longue vie à servir le Seigneur. Nous confions à votre prière cette Europe, ses dirigeants et tous ceux qui cherchent à la couper de ses racines chrétiennes.

 

Mercredi 24 juillet : Saint Charbel Maklouf : Ps 77

« Pour les nourrir Il fit pleuvoir la manne, Il leur donna le froment du ciel

Chacun se nourrit du pain des forts, Il les pourvut de vie à satiété. »

Seigneur, donne-nous des prêtres, beaucoup de saints prêtres pour que nous ayons l’Eucharistie où tu te donnes à nous par Ta Parole et par Ta présence réelle, nous t’en prions !

 

Jeudi 25 juillet : Saint Jacques, fête : Mt 20, 20-28

« Si quelqu’un veut être grand parmi vous, qu’il soit votre serviteur. C’est ainsi que le Fils de l’Homme est venu, non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie en rançon pour la multitude. »

 

Seigneur, notre Père, tu as fait de tout homme un frère de ton Fils Jésus. Par la méditation de ta Parole, le soir du Jeudi Saint, nous découvrons, re-découvrons toujours comment servir et aimer jusqu’au bout … tous ceux que nous rencontrons ou qui nous sont confiés.

 

Vendredi 26 juillet : Saint Joachim et Sainte Anne : Mt 13, 18-23

« Celui qui a été ensemencé en des endroits pierreux, c’est celui qui entend la parole, la reçoit aussitôt avec joie ; mais il n’a pas en lui de racine, il est l’homme d’un moment … dès que vient la détresse … il tombe. »

 

Je me reconnais, Seigneur, parfois dans ce chrétien qui à la messe est joyeux à l’annonce de la Parole et reprend courage et sourire … mais lorsqu’une difficulté se présente, je ne sais plus, Dieu est-il là, à mes côtés ? ma foi vacille … Alors, fais-moi revenir à la source de ma vie, Toi Père, Dieu de ma joie !

 

Samedi 27 juillet : Férie : Mt 13, 24-30

[Il en va du Royaume des cieux comme d’un homme qui a semé du bon grain dans son champ … Son ennemi est venu par-dessus, il a semé de l’ivraie … Laissez l’un et l’autre croître jusqu’à la moisson … je dirai aux moissonneurs : « ramassez d’abord l’ivraie … pour la brûler, quant au blé, recueillez-le dans mon grenier. »]

 

Oui, Seigneur, tu nous as créés riches de dons, mais tu sais que l’ivraie pousse vite au fond du cœur de l’homme fragile, pécheur ! Alors, aide-nous, par la grâce du sacrement de Réconciliation, à goûter ta Miséricorde qui conduit à l’Amour infini du Mère, et de notre frère en humanité !

 

*** Dimanche 28 juillet : 17ème dimanche du Temps Ordinaire : Gn 18, 20-32 ; Lc 11, 1-13

[Abraham demeurait devant le Seigneur et dit : « Vas-tu vraiment faire périr le juste avec le pécheur ? Peut-être y a-t-il cinquante justes dans la ville ? »]

 

« Si donc vous qui êtes mauvais savez donner de bonnes choses à vos enfants, combien plus le Père Céleste donnera-t-il l’Esprit Saint à ceux qui le lui demandent ! »

Seigneur Jésus, Toi le seul juste, demande pour nous au Père l’Esprit Saint qui nous éclairera sur nos péchés et nous donnera un vrai repentir et la volonté de nous convertir, nous T’en prions !

 

Lundi 29 juillet : Sainte Marthe : Lc 10, 38-42

« Jésus entra dans un village … Marthe le reçut dans sa maison. Elle avait une sœur Marie, qui, assise aux pieds du Seigneur, écoutait Sa Parole. Marthe était accaparée par les multiples occupations du service. »

 

Par quoi suis-je accaparé ? Viens, Esprit Saint, creuser en moi le goût de l’écoute de ta Parole et m’aider à discerner entre l’inutile et l’important dans ma vie quotidienne !

 

Mardi 30 juillet : Saint Pierre Chrysologue, évêque et docteur de l’Eglise : Mt 13, 44-46

« Explique-nous clairement la parabole de l’ivraie dans le champ. » « Celui qui sème le bon grain, c’est le Fils de l’homme … »

 

Seigneur Jésus, donne-nous des prêtres qui nous enseignent inlassablement, comme Tu le faisais pour les foules, partout où Tu passais, nous T’en prions !

 

Mercredi 31 juillet : Saint Ignace de Loyola : Mt 13, 44-46

« Le royaume des Cieux est comparable à un trésor caché dans un champ ; l’homme qui l’a découvert … dans sa joie… va vendre tout ce qu’il possède et achète ce champ. »

 

De quoi sommes-nous prêts à nous détacher pour que Ton règne arrive, Seigneur ? Donne-nous ton Esprit de sagesse et d’intelligence, nous T’en prions !

 

 

Pour télécharger la feuille, cliquez ici

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+