L'histoire de l'église Sainte Geneviève

L'église Sainte Geneviève est la première église construite à Bordeaux après 1905...

 

En 1920, le curé de la paroisse Sainte Geneviève l’abbé Parage, son ami le peintre Emile Brunet et l’architecte Roger Lamy conçoivent de construire une église dans le quartier Nansouty, à Bordeaux Sud où la population augmente. Ce sera la première église construite à Bordeaux depuis 1905 ; elle se fera avec l’aide financière des paroissiens. Originalité du projet : elle est de style romano-byzantin. La construction se fera en deux temps :
La façade et les deux travées : La façade est la seule partie de l’église construite en pierre. L’élément le plus intéressant reste la mosaïque réalisée en 2009, année du centenaire de la paroisse : elle est due à Thierry Hochard, mosaïste de Paris. Pour les deux travées, Roger Lamy utilise le béton armé, une innovation pour l’époque. E.Brunet (1869-1943) décorera l’intérieur ; élève de Gustave Moreau et ami de Georges Rouault, il fut un des rares représentants de la peinture symboliste de Bordeaux. Sur les murs il va peindre de magnifiques médaillons représentants des grands chrétiens de l’histoire de France ; et les tableaux du chemin de croix, peintures sur toile marouflée avec imitation de tesselles de mosaïque, classés à l’inventaire général du patrimoine culturel par la DRAC. Ces tableaux ont été restaurés par Daphné Viort et inaugurés en 2016 par le Cardinal Ricard. Les fonts baptismaux ont une cuve en marbre taillée dans un seul bloc, ce qui est rare.
La troisième travée et le chœur (1964 à janvier 1966) L’éclairage du chœur est astucieux : il se fait depuis le haut grâce à un éclairage zénithal. Le tabernacle est de Raymond Mirande (1932-1997) célèbre maître émailleur bordelais. L’intérieur de l’église prend son aspect actuel : il surprend le visiteur par son mélange harmonieux d’ombres et de lumières, propice au recueillement et à la prière.